05 coup de projecteur

Le COBIAC nous présente « IZZO, ItinéraireS ».

izzo portrait test

C’est en me renseignant sur Marseille, pour en découvrir un peu plus sur ma ville, que je découvre Jean-Claude Izzo, écrivain français. Je commande donc sa trilogie pour Noël : Total Khéops, Chourmo et Solea. Trilogie marseillaise, ayant pour héros l'enquêteur Fabio Montale, policier déclassé et fils d'immigrés appréciant la poésie, le jazz, la pêche et les femmes, son dernier tome est consacré à une analyse poussée et documentée de la Mafia. J’en profite même pour lire Les marins perdus

Coup de chance pour moi, je fais le rapprochement qu’en ce moment le COBIAC* est investi dans la promotion de cet écrivain marseillais disparu en 2000, à travers l’évènement « IZZO, ItinéraireS ». Je trouve d’ailleurs sur le site officiel de Jean-Claude Izzo, le témoignage de son fils :

« Le 26 janvier 2000 disparaissait, mon père, l’écrivain marseillais Jean-Claude Izzo. Révélé au grand public par Total Khéops, son premier polar où le flic Fabio Montale lutte contre les forces obscures d’une cité phocéenne en voie de décomposition, il a laissé une œuvre abondante, singulière et protéiforme. Une œuvre que la trilogie policière publiée dans la Série noire ne saurait résumer et que j’ai souhaité en partenariat avec le COBIAC, mettre en lumière à l’occasion du vingtième anniversaire de sa mort.
Soutenue par un grand nombre de partenaires publics et privés, cette initiative permettra de découvrir les multiples facettes de son œuvre. Ce fils d’immigré qui fut tour à tour libraire, journaliste, communicant et écrivain a laissé en héritage une impressionnante quantité de poèmes, romans, reportages, pièces de théâtre, scénarii de films, chansons… Une œuvre marquée par l’engagement politique, la passion des mots et une infinie tendresse pour le peuple marseillais.
A travers des lectures, des expositions, des débats, des concerts, des balades maritimes et urbaines, des projections, ses principaux textes vont bientôt résonner dans les quartiers de Marseille et dans plusieurs villes de la région. »
Sébastien IZZO
Source : http://jeanclaude-izzo.com/presentation/

Une exposition est à voir jusqu’au 1 er février 2020 au BMVR l’Alcazar – 58 cours Belsunce – Marseille 1 er.
Si nous nous y retrouvions ?

*COBIAC : COllectif de Bibliothécaires et Intervenants en Action Culturelle, association basée à Aix en Provence https://cobiac.org/

Article de Clotilde Martin, coordinatrice vie associative à la Ligue de l’enseignement 13.

Abonnez vous à la newsletter