06 portrait dasso

A la rencontre de l'association Deletere

logo deletere

Fondée à Marseille en 2013, Deletere est une association utilisant l’outil numérique à des fins artistiques afin de produire des œuvres et de questionner le public sur sa relation à la technologie.

C’est dans un lieu pour le moins atypique que m’ont reçu Adelin Schweitzer, artiste et technochaman, Gaëtan Parseihian, musicien chercheur en acoustique et Grégoire Lauvin, plasticien électronicien. En effet, 3 des 6 membres de l’association étaient présents au Couvent Levat ce lundi 1er avril afin de me parler de leur association. Car oui, c’est dans un couvent que se sont installés les artistes. Cette bâtisse autre fois sacrée, fais place aujourd’hui à l’art et la création, au milieu des 1500 m2 de terrain.

Adelin me donne alors la raison de la création de Deletere et de l’affiliation à la Ligue 13 :

 « A l’origine, j’avais monté cette association pour compenser une problématique que j’avais à l’époque sur les projets artistiques que je menais qui étaient toujours dépendants des producteurs (…) Cela ne marchait pas comme je le voulais donc le modèle qui fonctionnait le mieux pour moi en tant qu’artiste était le modèle associatif. Pendant deux ans, cette association a servi essentiellement à (…) se faire l’organe de production du travail d’Adelin Schweitzer. Quand nous sommes arrivés ici, nous avons eu l’opportunité de prendre la grange et il me paraissait invraisemblable que je prenne cet espace que pour moi. Il y avait déjà eu une énergie collective car je fais rarement des projets seul. (…) Il y avait déjà un réseau constitué donc je suis allé chercher un peu toutes les forces vives que j’avais autour de moi afin de monter un projet collectif et de faire de cette structure associative une vraie association dans laquelle il y a de l’échange, du réseautage, des gens qui amènent des choses…. De plus, cet outil permet aux membres de s’émanciper et de mieux travailler. C’est ce qu’on met en place. On a commencé à structurer ce projet et en guise de conclusion à cet élan, [il y a eu] l’affiliation à la ligue que Clémence, stagiaire de l’époque, nous avait amené sur le tapis en disant : « vous cherchez à vous structurer sur la dimension transmission, moi les gens que je connais les plus compétents dans le domaine sur Marseille c’est la Ligue de l’enseignement 13 ».

Il m’explique également qu’en tant qu’association, l’idée de transmission leur est essentielle. Ayant tous un passif dans la création de différents types d’ateliers, l’idée d’en monter à destination d’enfants semblait donc évidente. Véritable travailleurs culturels, chaque artiste emmène le public dans son univers : « ce qui régit notre philosophie autour de cet acte de transmission (...) c’est de produire un espèce de manuel informel d’autodéfense intellectuel en matière de nouvelles technologies, montrer que c’est à la portée de tout le monde, de s’accaparer ces outils et de produire des formes qui nous permettent de comprendre le monde dans lequel on vit quotidiennement pour que les jeunes ne soient pas de simples consommateurs ».

Mais alors ces ateliers, c’est quoi ?

Grégoire Lauvin propose par exemple, d’apprendre les bases de la musique électronique grâce à la création d’oscillateurs à partir de 3 composantes électriques simples. Gaëtan Parseihian propose quant à lui de créer et produire de la musique à partir de sons du quotidien. Le but étant d’aider les enfants à prendre conscience de leur entourage.

Quant à leur projet futur, l’association me confie être en pleine préparation de sa deuxième édition de « TechnoMancie », le concept : « mélanger technologie et mystique, mélange qui semble révéler la dynamique dans laquelle tout le monde se trouve vis-à-vis des objets technologiques, un rapport magique aux objets que nous essayons de combattre ».

Une association donc, très active qui tient à cœur l’idée de partager son art et sa philosophie.

Article: Chloé BOUMEZIREN.

Vous souhaitez contacter l'association ?: 

Site: https://deletere.org 

Tel: Adelin Schweitzer - 06 67 17 30 99.

Abonnez vous à la newsletter